Pretty dead girls – Monica Murphy

Salut mes loutres ! Je suis matinale ce matin ! J’espère que vous allez bien et que vous êtes bien réveillés pour cette nouvelle chronique sur fond de thriller young adult ! Vous l’aurez deviné, il s’agit de Pretty Dead Girls de Monica Murphy paru aux éditions Lumen. 

Ce n’est pas le premier roman de l’autrice qui a déjà publié plusieurs séries chez Harlequin, mais c’est son premier de ce genre ! 

Belles à tomber. 

 

Parfaites en tout point. 

 

Sauvagement assassinées.

 

Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l’angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d’une oreille à l’autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes. 

 

Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l’idée d’être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d’abord sur Cass Vicenti, d’autant qu’il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu’elle ne le pensait… 

 

Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées. Le meurtrier ne sera satisfait que quand toute l’aristocratie qui règne sur le lycée sera passée au fil du couteau – à commencer par Penelope. Et le coupable est plus près d’elle qu’elle ne le croit ! Monica Murphy joue avec les nerfs de la jeunesse dorée californienne dans ce thriller parfaitement ficelé.

Vous commencez à me connaitre depuis le temps que je vous partage mes lectures, le polar et moi on était un peu fâchés. Mais, comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je me suis remise à en relire, préférant les romans policiers plus doux comme Agatha Raisin ou Rendez-vous avec le crime. Je dois vous avouer qu’en ce moment j’ai une furieuse envie de lire des polars donc cela tombait plutôt bien ! 

Bref, revenons à nos cadavres…j’ai lu ce livre en 3 jours je pense…Cela vous donne une bonne indication quant à l’intrigue. Alors oui, on est pas dans un roman de Franck Thilliez, ici le cadre est plutôt agréable…Un campus à l’américaine avec tous les clichés que cela comporte…Mais des meutres à la chaine et une pluralité de coupables. 

Là où l’autrice joue avec mes nerfs c’est lorsqu’elle nous fait assister au-dit meurtre. Mon esprit de mini Sherlock Holmes tente de relever des indices qui pourraient m’aider à me faire mon propre avis mais là encore, elle est impitoyable dans le brouillage de pistes ! Rien n’est laissé au hasard, pas une miette pour élaborer telle ou telle théorie. Je dois même vous avouer que j’ai mis du temps avant de comprendre en réalité que j’avais tout faux ! Rageant n’est-ce pas ?

Pour un thriller, c’est un point essentiel pour moi. La qualité d’écriture est présente, l’intrigue bien ficelée et le tout fait que l’on dévore ce roman en un rien de temps. 

Du coté des personnages, peu à peu on s’attache à Pénélope Malone et on perçoit sa détresse, on tremble devant Cass et on devient un peu parano sur les bords. 

Ainsi, et pour toutes ces bonnes raisons, je ne peux que vous conseiller de vous plonger, corps et âme ! Bravo Monica Murphy, j’en redemande !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Coup de coeur !
5

Je me suis improvisé mini Sherlock

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, lisez-le !

Unavocatencuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *