Magnetic Island – Fabrice Colin

 

 

Cyan, 16 ans, est le fils d’Artus Fisher, célèbre réalisateur. Il vit en Australie dans la villa de son père en compagnie de Senior, son grand-père, et de Divine, sa grande sœur de 18 ans.
La vie de Cyan, en dépit des apparences, est loin d’être idyllique. Sa sœur jumelle, Holly, a disparu sur Magnetic Island alors qu’elle n’avait que 12 ans. Sa mère, France, a quitté son père trois ans auparavant et vit désormais avec son avocat. Senior est devenu un gros consommateur de drogues à la mort de son épouse. Artus n’est jamais là, cela fait cinq ans qu’il essaie de boucler un film pour lequel son studio a déjà dépensé des millions de dollars.
Alors, quand Divine disparaît, elle aussi, Cyan décide de tout faire pour la retrouver. Il n’a qu’une crainte, c’est qu’elle subisse le même sort que Holly, dont personne ne parle jamais et dont toutes les photos ont été arrachées des albums de famille.
Dans sa quête de la vérité, Cyan découvrira bien des secrets de famille, dont certains, de fil en aiguille, l’orienteront vers la piste de celui qui a enlevé sa sœur. Et c’est lors du dénouement de cet enlèvement que Cyan découvrira notamment l’incroyable secret autour de Holly…

C’est une belle découverte que je vous partage aujourd’hui. J’ai eu la chance de recevoir Magnetic Island par les éditions Albin Michel et je dois dire que je ne m’attendais pas à cela. Pour être honnête, le résumé de la quatrième de couverture me paraissait finalement vu et revu : un membre de la famille qui disparait puis un autre et seul l’un de ces membres persiste à faire des recherches…

Vous le savez, je ne suis pas très polar, mais un côté de ce livre mais irrémédiablement attiré. Le côté sombre du personnage dans un premier temps : un ado de 16 ans plutôt rebelle, qui ne sait pas ce qu’il souhaite faire de sa vie ni quelle direction prendre. Puis le cadre familial : des histoires de familles nous en avons tous. Même dans la plus idyllique, existe des secrets. Enfin, cette première disparition : est-elle encore en vie ? Disparue dans quel sens finalement ? L’a-t-on effacée de la famille ?

Bref, trois aspects qui finalement ont fait de cette lecture un régal (3 jours à peine). La plume de l’auteur est à la fois douce et fluide, le lecteur rentre très vite dans l’intrigue et suit finalement Cyan dans sa quête. Je ne vous en dirais pas plus, tout l’intérêt d’un polar réside dans l’intrigue, cependant je ne peux que vous le conseiller. J’ai d’ailleurs regretté de ne pas l’avoir vu plus mis en avant chez mon libraire !

A très vite pour de nouvelles lectures mes loutres ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • J'ai aimé
4

Un petit bémol tout de même

Ce n’est pas un coup de coeur mais une très bonne lecture qui m’a fait apprécier un polar. Pour le coup j’ai trouvé que la mise en place de l’intrigue prenait énormément de temps par rapport à sa résolution. Je m’explique : pour moi, la solution a été découverte trop facilement par Cyan, j’aurai aimé me creuser les méninges un peu plus longtemps. Mis à part ce petit détail je vous le recommande si vous souhaitez passer un agréable moment.

Unavocatencuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *