Le Perche – Jour 1 Matinée

Faire une virée à deux,

tous les deux sur les chemins, 

dans ton automobile 

tous les deux on sera bien 

et dans le ciel il y aura des étoiles 

et du soleil quand on mettra les voiles”

C’est comme cela que je peux vous résumer notre découverte du Perche…A chaque voyage son histoire, celui-là a commencé par une jolie surprise un samedi soir vers 20h en rentrant du boulot. Doudou m’attendait, les bagages terminés, il se tenait là prêt à partir pour m’emmener dans une destination inconnue. Petit tour en vitesse par la boulangerie pour la pause repas (c’est qu’il pense à tout cet homme) et nous voilà partis en amoureux au pays du cheval Percheron. 

Durant les 2 heures de trajet qui ont suivis, je ne savais pas où on allait dormir, ni dans quelle ville et en plus je ne voyais pas le paysage (normal, il faisait nuit…). C’est ce qu’on appelle un week-end surprise, organisé avec succès par un chéri parfait (avec tous ces compliments je devrais être tranquille pour un moment :p) ! 

Nous avons séjourné au Normandy Country Club de Bellême, au coeur du Parc Naturel Régional du Perche. Bien sûr, j’ai pris les photos le lendemain matin car nous sommes arrivés vers 23h…C’est d’ailleurs plutôt chouette de s’imaginer la vue de la chambre le matin au réveil ! 

L’hôtel en lui même est très agréable. Les chambres sont propres, belles, et bien isolées. L’accueil est chaleureux, et le complexe propose un petit billard situé au niveau de la mezzanine. Nous n’avons pas pris le petit déjeuner, ni le dîner au restaurant donc je ne pourrai vous en dire plus. Pour ce qui est de la vue, elle est à couper le souffle ! Si vous aimez la verdure et le chant des canards, vous serez comblés. Les amateurs de golf se sentiront à l’aise sur ce terrain de 18 trous, pendant que d’autres préféreront la piscine semi-couverte. 

thumb_DSC_0507_1024

thumb_DSC_0511_1024

Nous sommes donc dimanche matin, il est 10h, nous avons faim ! Par chance, à Bellême, tout est ouvert ! Nous avons donc pris des viennoiseries, mais aussi des provisions pour le midi. Je vous recommande par ailleurs la boulangerie Letessier, les dames sont charmantes et les produits délicieux, avec un faible pour l’éclair Speculoos ! 

Une fois les croissants avalés, direction la ville même de Bellême, une des plus belles cités de caractère du Perche. Même si nous avons vite fait le tour, nous avons pu constater que cette cité est riche en histoire mais également en patrimoine. C’est une petite ville close, perchée au sommet d’une colline, riche de belles demeures construites par des notables et négociants du temps de la production et du commerce de la laine. Aujourd’hui, on y vient surtout pour ses nombreuses brocantes. 

Nous commençons la visite par la chapelle Notre-Dame du vieux château. 

thumb_DSC_0521_1024

thumb_DSC_0523_1024

Cet endroit est à l’origine de Bellême. C’est en ce lieu que fut placé au cours du Xème siècle par le roi de France, un certain Yves, pour surveiller le carrefour de deux anciennes routes. Ce dernier y construit un château sur une motte féodale au bout d’un éperon barré et y fonde vers 960 une chapelle dédiée à Notre-Dame. Malheureusement, la propriété est privée et les rares visites se font sur rdv auprès de l’Office du Tourisme. 

Nous continuons notre route dans la ville close jusqu’à la Porte Saint-Sauveur. Au Moyen-âge, on désigne toujours sous ce nom un lieu fortifié entouré de remparts et fermé d’une ou plusieurs portes. On y accédait par deux portes. Celle à l’ouest du côté du faubourg Saint-Sauveur, enfermait une ancienne herse et une salle des gardes transformée en grenier à sel. Celle à l’est du côté du faubourg Saint-Pierre fut détruite en 1777.

La ville close compte de nombreuse façades d’hôtels particuliers, dont certains ont été transformés en gites ou maisons d’hôtes. 

thumb_DSC_0524_1024

thumb_DSC_0525_1024

thumb_DSC_0533_1024

La Porte Saint-Sauveur

Passé le Porche, nous arrivons sur la place de la République où se trouve l’hôtel de ville qui renferme encore des cages en bois où les prisonniers étaient enfermés avant l’audience, ainsi que l’église Saint-Sauveur qui date du XVIIème siècle. Même si vous n’êtes pas croyants, allez y faire un tour, l’intérieur est magnifique. 

 thumb_DSC_0535_1024

L’Hôtel de Ville

thumb_DSC_0536_1024

L’église Saint-Sauveur

Après la petite & rapide visite de l’Eglise (un office avait lieu), nous sommes redescendus à la voiture en direction du Domaine de Courboyer. Dans ce parc de 8km, balades, découvertes, culture et terroir se mélangent. Nous sommes tombés en admiration devant le Manoir, mais aussi devant la vue, du coup c’était l’endroit parfait pour manger ! 

thumb_DSC_0541_1024

thumb_DSC_0554_1024

La Maison du Parc vous propose 3 itinéraires de balades à faire en famille. Comme nous ne sommes même pas fichus de lire un plan correctement (et pourtant, il était très simple), nous avons fait un mélange des 3 balades…Ainsi, nous sommes passés par des sentiers de gadoue, où nous nous sommes enfoncés dans la terre argileuse (avec des baskets blanches sinon c’est pas drôle), se tenant l’un à l’autre ! Bref, nous sommes des boulets ! Cela dit, nous avons eu la chance de croiser des ânes de Normandie et du Cotentin (je vous expliquerai la différence ;)) mais aussi l’emblématique Percheron ! 

thumb_DSC_0555_1024

thumb_DSC_0557_1024

Voici une petite vidéo réalisée en plein soleil (sans filtre UV pour mon objectif…) pour vous montrer l’étendue du domaine ! La balade était superbe, la prochaine fois nos chaussures de randonnées seront de la partie…RIP mes baskets blanches ! 

Cette balade terminée, l’article concernant notre première matinée prend fin également ! Je sais, c’est très triste…mais on se retrouve dans la seconde partie où je vous parle pommes, alcool & animaux ! Beau programme hein ? 

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Unavocatencuisine

4 Comments

  1. Merci de partager ces jolis moments de votre week-end dans le Parc naturel régional du Perche ! A bientôt dans le Perche (et si vous repassez par la Maison du Parc n’hésitez pas à vous faire connaître pour que nous puissions faire mieux connaissance !)

    • Un grand merci pour votre gentil message ! J’ai hâte de retrouver quelques jours pour revenir dans le Perche. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai adoré mon week-end et surtout la région ! La prochaine fois, pourquoi pas la visiter à vélo ? A très vite !

    • Bonsoir et merci pour votre invitation ! C’est vrai que c’est une chose que nous n’avons pas eu le temps de faire malheureusement. Il me tarde de revenir dans le Perche, je ne manquerai pas de vous rendre visite ! 🙂 A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *