Le Creuset

Aujourd’hui j’aimerai vous parler d’un très beau partenariat qui me fait chaud au cœur. Je me souviens de mon premier partenariat il y a de cela quelques mois et quand je vois la progression que mon bébéblog a accompli je ne peux qu’être fière de nous ! Alors, un grand merci à Le Creuset qui m’a gentiment fait confiance pour mettre en avant leur produits.
 
Pour les remercier, je tenais à retracer l’histoire de la marque, symbole de confiance et de qualité.
 
1925 – 1935 : Le début de l’aventure
En 1924, deux industriels belges, Armand Desaegher (spécialiste en fonte) et Octave Aubecq (spécialiste en émaillage) font connaissance à la Foire de Bruxelles et décident de créer une fonderie pour émailler des ustensiles de cuisine.En 1925, Le Creuset® est né et l’entreprise s’installe à Fresnoy-le-Grand dans l’Aisne, en France. Cette situation constitue une position stratégique pour l’entreprise, au carrefour des routes de transport de matières premières comme le charbon, le fer et le sable.Et la première cocotte est fabriquée cette même année.History 11935 – 1945 : Le Creuset pendant la guerre

Le Creuset commence à développer ses gammes de produits : cuisinières, poêles à charbon, plaques de cuisson électrique et ustensiles de cuisine… et met en place sa stratégie commerciale.

Une première campagne publicitaire à la radio et dans la presse est lancée pour promouvoir la qualité des produits en fonte émaillée.

Le début de la guerre marque une période difficile pour l’entreprise car la fonderie, située en première ligne du front, est fermée et occupée par les forces allemandes.

 1945 – 1955 : Un nouveau départ

Contrairement à ses concurrents, après la Seconde Guerre mondiale, Le Creuset mise entièrement sur sa batterie de cuisine en fonte émaillée et innove en présentant des styles et des articles attirants et révolutionnaires.

La base de son originalité réside surtout dans la création de nouvelles couleurs d’émail.

En 1952, un volume de plus en plus important d’articles est exporté vers d’autres pays européens et aux États-Unis.

 1955 – 1965 : Innovation

Cette décennie se caractérise par l’accélération des idées et l’enthousiasme, à l’origine du  rêve des deux fondateurs.

En 1955, lancement de premier modèle de gril : le Tostador. Le nouveau coloris « jaune Elysée » connaît un véritable succès !

En 1957, Le Creuset rachète son principal concurrent, les Hauts Fourneaux de Cousances, le designer de la populaire cocotte Doufeu – une cocotte avec un couvercle à réserve d’eau.

En 1958, lancement médiatique de la Coquelle créée par Raymond Loewy, un designer franco-américain réputé et appelé à juste titre « le père du design industriel ».

En 1962, Le Creuset lance son premier service à fondue, inspiré par la mode de plus en plus populaire lancée par les sports d’hiver et les vacances de ski.

En 1963, Le Creuset présente son premier barbecue.

 History 2

1965 – 1975 : Modernisation

En 1966, Le Creuset modernise le matériel de production de son usine et remplace l’atelier de moulage manuel par des machines semi-automatiques.

En 1970, Le Creuset rachète la société Godin,  spécialiste en chaudières et matériel de  cuisson pour les fonderies.

En 1972, le célèbre designer italien Enzo Mari redessine la traditionnelle cocotte pour créer la gamme « Mama » avec ses différents types de poignées très originales.

La production totale dépasse les 6 000 tonnes !

En 1974, Le Creuset fait un bon en avant aux États-Unis en ouvrant sa propre filiale en Caroline du Sud « Le Creuset of America Inc.”.

 1975 – 1985 : Internationalisation

Cette décennie mise sur l’internationalisation. Les États-Unis, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique… sont quelques-unes des nombreuses destinations des cocottes Le Creuset. Elles sont associées partout à l’image du style français et de sa cuisine. En 1980, une campagne publicitaire américaine proclame : « Tout bon cuisinier doit connaître un peu de français : Le Creuset ».

Et l’innovation demeure au premier plan du succès de Le Creuset. En 1980-1981, la marmite à confiture est créée. La cocotte multifonctions est lancée par une campagne de promotion visant une approche santé des aliments cuits à la vapeur. Les produits ont été adaptés pour les rendre compatibles sur les plaques vitrocéramiques.

1985 – 1995 : Un esprit complètement nouveau 

En 1985, une enquête internationale lancée par la revue « Expansion » en collaboration avec le « Newsweek » place Le Creuset en première place parmi les 30 produits français les plus connus du public international.

En 1987, Le Creuset lance sa nouvelle gamme : « Futura », conçue par J.L. Barrault.

En 1988, le président actuel, M. Paul Van Zuydam, rachète la compagnie.

Lors de cette décennie, trois filiales ont été mises en place : au Royaume-Uni (1988), au Japon (1991) et, finalement, en Allemagne (1994).

En 1991, Le Creuset rachète Hallen International Inc qui fabrique des accessoires pour le vin sous la marque Screwpull.

En 1992, Le Creuset lance son premier wok inspiré de la mode croissante pour la cuisine asiatique et la nouvelle couleur safran.

 1995 – 2005 : Expansion

Cette décennie est témoin de l’ouverture de plusieurs filiales à travers le monde : à Hong-Kong (1998), en Suisse, en Afrique du Sud, au Brésil et en Espagne (1999), en Scandinavie (2003), en Italie et au Canada (2004), ainsi qu’un bureau de sourcing en Chine (2004).

L’innovation de produits reflète la forte présence internationale de Le Creuset, son adaptation aux modes et coutumes de la cuisine locale : la gamme espagnole Pueblo dans des coloris brûlés par le soleil en 1995, la première cocotte à légumes américaine : le Pumpkin en 1998, l’assiette française Tatin en 2000, les plats indiens Karahi et Balti, la cocotte japonaise Sukiyaki en 2002, la casserole italienne pour le Risotto en 2004…

De nouveaux coloris apparaissent : gris granit et crème en 2000, chocolat et pistache en 2003,  bleu ciel et kiwi en 2004, lavande et Burgundy en 2005…

Le Creuset modernise son usine par l’installation d’un nouveau fourneau électrique en 1999 et par une nouvelle chaîne de moulage qui augmente la capacité de la fonderie en 2003.

La marque s’est également diversifiée par l’introduction de bouilloires en acier émaillé en 1995, les spatules en silicone en 1997, une gamme textile en 1999, les ustensiles de cuisson en céramique en 2001, ceux en acier inoxydable en 2002.

 2005 à aujourd’hui : Les années Déco

De nos jours la cuisine devient une pièce de vie à part entière, située au cœur de la maison. La cuisine est un endroit que l’on soigne et que l’on expose aux regards des invités. Les ustensiles culinaires sont donc au centre de l’attention et se modernisent pour être en parfaite harmonie avec l’ambiance de nos cuisines. Le Creuset développe donc des collections transversales aux couleurs harmonieuses et modernes : en 2008 la collection Matière est lancée : cette collection exprime toute la beauté des éléments naturels avec ses couleurs tendances et neutres puisées au cœur même de la Nature. En 2009 le coloris Terre Naturelle voit le jour. En 2010 Le Creuset lance une collection temporaire intitulée « Retour du marché » avec les coloris cassis et blanc pur. Cette collection déco aux teintes pétillantes sonne le renouveau des coloris Le Creuset. L’année 2013 accueille  une collection qui vient révolutionner le monde de l’émaillage : la collection Mate à Croquer propose des émaux mats aux couleurs harmonieuses et élégantes, comme le sisal, le coton, et le bleu minéral.

Le Creuset étoffe également ses gammes et se diversifie. En 2008, Le Creuset arrive sur le marché des ustensiles en aluminium forgé anodisé en lançant la gamme Les Forgées avec poêles, sauteuses et poêles wok : ces poêles ont une surface anti-adhérente renforcée. La même année a lieu le lancement de la nouvelle gamme Les Céramiques composée de plats rectangulaires, plats ovales, moules à tarte, … et tout cela dans les célèbres couleurs Le Creuset : cerise et dune. En 2009 Le Creuset innove en proposant des mini-cocottes en fonte et en céramique, qui connurent un véritable succès dans le monde entier. En 2011 Le Creuset sort une gamme d’ustensiles en Silicone et obtient la garantie à vie pour sa gamme Les Forgées ! La gamme en inox multicouches Magnetik connait un nouveau départ en 2012. Une nouvelle gamme de moules à pâtisserie en acier revêtu, nommée Pâtiliss, est lancée en 2013 et connait déjà un fort engouement.

Les objets pour le vin Screwpull évoluent également : en 2009 Screwpull fête ses 30 ans avec la finition Platinium. En 2010 la fontaine à vin « Vitesse » en cristal soufflé à la bouche est créée spécialement pour Screwpull. En 2011 Screwpull change de nom et devient alors Le Creuset – Screwpull. Le LM-150, tire-bouchon Jet fait son apparition au sein de la gamme « Ouverture ».

 

Après cette petite chronologie, voici les objets reçus :

 

30312_0_0_-Le Creuset-Cocotte-ovale-individuelle-Cerise le-creuset-spatule-medium-bleu plat_four_c_ramique_rectangulaire_mate_mineral_le_creuset_1

 

 
 La première recette est un hachis parmentier !
 
Matériel :
 
Une spatule et un plat à gratin.
 
Ingrédients (4 à 6 personnes) :
 
800g de pommes de terre
2 oignons
3 échalotes
110g de beurre
1 cube de bouillon de boeuf (ou de veau)
600g de boeuf haché
40cl de lait chaud
2 cuillères à soupe de crème fraîche d’Isigny
De la chapelure
Sel et poivre
 
Température du four :
 
Four à 220° pendant 20 minutes pour faire gratiner.
 
Confection
 
Épluchez les pommes de terre, coupez les en morceaux et faites les cuire 20 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée. Épluchez et hachez les oignons et les échalotes. Dans une casserole, mettez 20g de beurre à fondre et faites y revenir les oignons et les échalotes hachés. Salez, poivrez et ajoutez le cube de bouillon ainsi que 20cl d’eau. Mélangez et laissez cuire 15 minutes à feu doux. Versez dans un bol, laissez tiédir, puis ajoutez le bœuf et mélangez. Passez les pommes de terre au presse purée. Ajoutez 50g de beurre, le lait chaud et la crème. Assaisonnez la purée de sel et de poivre. Préchauffez le four et beurrez votre plat à gratin. Étalez le hachis dans le plat. Recouvrez le hachis avec a purée de pommes de terre. Faites fondre le beurre restant, parsemez le dessus de la purée de chapelure et arrosez de beurre fondu. Faîtes gratiner au four et savourez bien chaud.
 
Ps : C’est encore meilleur accompagné d’une bonne salade verte !
 
 DSC_0545
 
DSC_0549
 
DSC_0550
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Unavocatencuisine

2 Comments

  1. Je suis ravie que tu es été si gâtée tu le mérites !!! Perso je me suis offert récemment un moule à pâtisserie (carré idéal pour les brownies) et je l’adore. Il a super look tout noir avec ses touches orange sur les côtés, il passe du four à la table sans aucun souci.
    Et pour la cocotte c’est un viel héritage familial qu’il faudra penser à renouvler un jour !!!

    • Ouii j’ai vu ton moule, cette gamme est super cool ! Je pense m’en offrir quelques uns un de ces jours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *