La première fois que j’ai été deux – Bertrand Jullien Nogarède

Salut mes loutres !! Alors, vous êtes en vacances ?? Eh bien…Pas moi :p Aujourd’hui je voulais vous parler d’un énorme coup de coeur, que j’ai eu la chance de recevoir, par l’auteur lui même (et via Flammarion Jeunesse évidemment) ! Il s’agit de La première fois que j’ai été deux…Allez, sans transition, la chronique. 

Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse.

 

W.H.A.O.U ! Voilà je l’ai dit et je pense que c’est le mot qui résume le mieux cette lecture. Avec ce mois de déménagement et travaux, je l’ai commencé très tard et c’est mon unique regret !! 

Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l’amour n’est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l’année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe… Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. 

J’ai de suite été séduite par la plume de l’auteur; à la fois douce et mélodieuse, elle est de celle qui nous transporte d’un bout à l’autre du livre sans crier gare. Bourré de références aussi bien littéraires que musicales, ce livre est une pépite d’or pur. C’est l’histoire de la vie, de l’amour qui s’installe entre deux adolescents normaux, dans une ville sans illusions particulières. C’est simple, c’est la vie, la vraie. Pas le conte de fées où tout se passe bien, où les adolescents font comme bon leur semble, comme s’ils n’avaient pas d’adultes pour les chaperonner. Pour moi qui adoooore les histoires d’amour, je me suis régalée à le lire. 

On sent Karen et Tom tomber petit à petit amoureux l’un de l’autre, et on les suit dans leur petite semaine en amoureux à Londres. C’est une très belle partie de l’histoire. Elle est si bien détaillée que l’on s’y croirait ! Un peu comme les romans de Pancol vous voyez ? Moi qui ai souvent séjourné à Londres, on y découvre une ville bien loin des sites touristiques ! Et pourtant, cela aurait pu être tout autre ! Mais c’est aussi cela qui m’a fait craquer; cela m’a rappelé un amoureux anglais avec qui j’ai visité le Londres des Londoniens. Finalement les moments qu’a vécu Karen avec Tom, on les a tous vécu ! 

Concernant les personnages, on fait également la connaissance de Mélanie et Jonathan, les deux meilleurs amis de Karen, aussi différents l’un que l’autre. On y découvre une Mélanie qui collectionne les garçons alors que Jonathan est une encyclopédie à taille humaine.

Karen elle, est beaucoup plus sage que sa copine et a une vision de l’amour assez particulière. C’est je pense ce qui m’a le plus déplu chez elle ! Comment peut on être à ce point pessimiste ? Quelle vision de l’amour et du couple ! Dès qu’elle nous livrait sa version, je me disais “Mais pourquoi tu fais ça ? Pourquoi ne pas tenter ?”… J’ai moi même été dans ce genre de relation et je sais à quel point la réalité peut nous rattraper. Mais j’ai toujours eu foi…surement mon coté romantique et fleur bleue ahaha ! 

Tom fait parti de ces gentlemen British qui se comptent sur la main. Pas du tout mauvais garçon, toujours prévenant, rassurant et aux petits soins pour Karen. Ça change et cela fait du bien !

J’ai aussi beaucoup aimé l’idée de la playlist à la fin qui permet d’avoir les morceaux en tête lors de la lecture. Du bon vieux rock anglais comme on les aime ! D’ailleurs, il y a pas mal de chansons que je ne connaissais pas et cela m’a permis de parfaire ma culture musicale :p Merci Bertrand !! 

Seul point noir…la fin qui est pour moi un peu trop brutale ! Tout s’est enchainé trop vite. Je pense que cela est volontaire de la part de l’auteur qui nous fait sortir du rêve avec ce dur retour à la réalité. Honnêtement, je suis restée sur les fesses et j’ai eu du mal à m’en remettre après cela ! Je me suis posée pas mal de questions après également ! J’espère (entendez ma prière :p) qu’il y aura une suite !!! 

Bref, vous l’aurez compris, tout est beau dans ce roman : de la plume à l’histoire en passant par les références littéraires et musicales. 

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Coup de coeur !
5

Orgueils et préjugés 3.0

Un mélange de Jane Austen et Bertrand Julien Nogarède, mené à la perfection !!! Bravo, Bravo, Bravo !! Mr Darcy is back <3

Unavocatencuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *