Ce soir j’ai mal…

J’ai longtemps hésité avant de poster cet article. D’abord parce que j’étais sous le choc, comme nous tous, de voir ces évènements dramatiques, puis parce que je ne savais pas quels mots employer. Je ne sais d’ailleurs pas comment tourner mes phrases car à l’intérieur de moi je me sens perdue. Je suis choquée, sans voix, et tellement triste. Triste pour toutes ces familles, triste de voir tous ces avis de recherche finir en avis de décès, triste de voir toutes ces familles et destins brisés.

Je n’ai pas été touchée personnellement par ces évènements, j’ai eu la chance de ne pas avoir de proches touchés. J’espère que vous non plus. Cependant, cela aurait pu m’arriver… Le soir même, Doudou & moi avions hésité entre Le Petit Cambodge et un japonais. Nous avons opté pour les sushis et je peux dire que nous avions une bonne étoile au dessus de nous qui nous protégeaient.

Parlons du Petit Cambodge, ce restaurant, je l’ai fréquenté plus d’une vingtaine de fois. C’était mon ancien quartier, j’ai parcouru ces rues, pris un verre à la Belle Equipe, je connaissais tous ces endroits. J’ai tant de peine pour le personnel du restaurant, que j’affectionnais beaucoup, avec qui j’ai pu échanger, rigoler… je n’ai pour le moment aucune nouvelle optimiste concernant le sort de chacun…

Alors cet article vous comprenez que j’ai eu du mal à l’écrire. C’est dur de mettre des mots sur cette barbarie, qui vous touche de près comme de loin. Je n’étais pas de sortie ce soir, et je ne pourrai jamais imaginer la souffrance, l’angoisse, la douleur qu’ont vécu tous ces gens qui ne cherchaient qu’à s’amuser. Ecrire me fais du bien aussi c’est vrai.

Je ne rentrerai pas dans ces débats politiques & religieux. Tout d’abord car je n’ai pas à vous imposer mes convictions mais aussi parce qu’en ces jours je pense que nous devrions nous concentrer sur la solidarité, l’entraide et la mémoire des victimes. Je ne cautionne également pas tous ces messages de haine qui n’ont pas leur place ici.

Cela aurait pu être vous, moi, un frère, une soeur, un parent… Ces barbares ont visé la France unie. Ils ont visé ce qu’ils détestent par dessus tout chez nous : notre joie de vivre et notre liberté.

Mais dans cette tristesse, il y a une chose qui me fait chaud au coeur : l’union des Français mais aussi le soutien du monde entier. C’est cette union qui nous rend plus fort aux yeux de ces barbares, c’est pour cela qu’ils ne nous aurons pas. Nous sommes plus forts qu’eux. Rapprochons-nous, faisons un mur de paix, joie et amour et comme dirait ma mamie “Haut les Coeurs” !

Que cette France soir FORTE & SOLIDAIRE. 

12241721_1211457605537917_7223961103333298236_n

12189115_919130021455683_1630809187086441127_n

Passez tout de même un bon dimanche, embrassez ceux que vous aimez.

Manon <3

J’ai également trouvé cette version adaptée aux enfants, si cela peut aider !

Attentats-Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Unavocatencuisine

2 Comments

  1. Hello Puce,
    Nous sentons bien, au-delà des mots, toute la peur rétroactive qui vous a habitée après ces évènements dramatiques.
    Nous aussi, avec Mamie, après ton coup de fil, avons pris conscience de la bonne étoile qui vous a fait changer d’avis.Nous en avons été tout remués d’imaginer que vous auriez pu être présents à l’heure de ce carnage.
    Mais, le monde ne se limite pas à une bande d’illuminés ( ou d’assassins ).Il existe une autre face, bien plus intelligente et avide de vivre harmonieusement avec tous les peuples.
    Mamie et Papi qui t’aime beaucoup!
    P.S Je relève 3 fautes d’orthographe dans ton texte, notamment (échangé et rigolé ).
    Rappel de la règle : lorsque 2 verbes se suivent, le deuxième est à l’infinitif.
    La troisième est le passé composé du verbe viser ( ils ont visé ).
    Ceci dit,bravo pour ton texte! Il est poignant et plein d’optimisme, malgré tout !

    • Coucou,
      C’est vrai que j’avais besoin d’écrire pour mettre des mots sur mes sentiments. Je suis vraiment choquée de me dire que cela aurait pu m’arriver…Bref, on remercie notre petite étoile. Je vais corriger ces fautes, c’est vrai que je ne me suis pas relue, elles sont affreuses ahaha ! Gros bisous, je vous aime très fort aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *